Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Yoga et méditation : leurs multiples bienfaits éprouvés pour la Santé Globale !

YOGA-santé

Le Yoga et la respiration alternée

La respiration alternée – Nadi Shodhana

Une fois que vous maîtrisez la respiration complète et poursuivez votre yoga, il est souvent de mise d’explorer de nouveaux pranayama, exercices respiratoires.

Parmi ceux-ci, la respiration alternée, appelée Nadi Shodhana, est très accessible, tout en étant très purifiante, apaisante et énergisante.

La respiration alternée est la base du vrai Pranayama.

Elle purifie les canaux énergétiques (nadis), nettoie les conduits vitaux de tous les chakras et équilibre le flux d’énergie entre les côtés droit et gauche du corps.

La respiration est lente et alternée, en utilisant une narine après l’autre.

Ce souffle équilibrant et purifiant offre de multiples bienfaits :

  • il développe la concentration, augmente les capacités intellectuelles,
  • réveille l’esprit et prépare à la méditation ;
  • il favorise le calme, le retour vers soi et la détente,
  • il équilibre les hémisphères du cerveau ;
  • il aide à la digestion,
  • prévient et améliore l’asthme et les troubles pulmonaires (rhinites, céphalées, etc.) grâce à l’élimination des microbes pathogènes présents dans les cavités nasales ;
  • il influe sur le maintien de l’équilibre des deux courants biologiques qui représentent la base de la santé pour les yogis, soit le courant positif (solaire, rouge, à droite, pingala) et le courant négatif (lunaire, pâle, à gauche, ida).

La respiration alternée se pratique dans une posture assise : en tailleur, demi-lotus, etc. avec un soutien (zafus, coussin ou banc de méditation, etc.) au besoin.

Le dos doit être bien droit et la posture confortable.

Nadi Shodhana s’accompagne de deux mudras (gestes sacrés ) qui favorisent la circulation d’énergie : Vishnu Mudra- La main droite : en Nasagra Mudra ou geste du nez (parfois appelé Vishnu Mudra).

tmp_2F70867_2F1557929195713_2Frespalt1.jpg

La main devant le visage, index et majeur à la racine du nez, pouce et annulaire ouvrant et fermant alternativement narine droite et narine gauche.

La main gauche : en Jnana Mudra ou en Chin Mudra (geste de la connaissance) .

 

 

 

 

 

 

tmp_2F70867_2F1557929290267_2Frespalt2.jpg

 

 

Pour Jnana Mudra : Le bout de l’index est en contact avec le haut de la phalange supérieure du pouce, posez le dessus des mains avec les doigts ainsi placés sur le genou, paume ouverte vers le ciel, les autres doigts allongés.

Pour Chin Mudra : adoptez la même position des doigts, mais en inversant la position de la main, paume retournée vers la terre.

 

 

 

 

 

Respiration alternée - Nadi Shodhana :

Pendant la pratique de la respiration alternée, la narine droite est fermée avec le pouce de la main droite : Expirez puis  Inspirez de la narine gauche .

À la fin de l’inspiration, libérez la narine droite, en soulevant votre pouce.

Fermez la narine gauche avec l’annulaire

Expirez de la narine droite

Inspirez par la narine droite

Expirez par la narine gauche après avoir fermé la narine droite avec le pouce et libéré la narine gauche en soulevant l’annulaire. Et ainsi de suite…

Cette description est le Nadi Shodhana de base. La respiration peut se pratiquer avec rétention du souffle poumons pleins, poumons vides, avec ou sans bandhas et à des rythmes différents.

Vous pouvez aussi compter en silence et égaliser les temps d’inspiration et d’expiration.

Mise en garde et précautions : Les rétentions du souffle ne doivent jamais fatiguer ni occasionner des tremblements, étourdissements, craquements ou pression dans la tête, ni chaleur anormale. Ce sont des signaux d’alarme du corps, arrêtez d’urgence.

Pour les pratiquer de façon sécuritaire, je recommande à mes débutants de ne jamais faire plus de 2 à 4 secondes de rétention. Selon votre pratique, votre expérience du yoga et des pranayamas, ajustez-les à votre propre confort. Ne laissez pas le coude de la main droite tirer le haut du corps ou la tête vers l’avant ou le bas. Gardez la tête et le dos droit.

Vivre le yoga dans votre quotidien : Vous pouvez pratiquer ce pranayama en tout temps dans la journée, mais il peut être particulièrement utile le matin avant votre méditation pour vous aider à vous centrer, ou bien le soir pour apaiser le mental et contrer l’insomnie. Cinq minutes feront une énorme différence dans votre journée et votre nuit !

 

Alors bonne pratique et merveilleuse découverte de votre souffle vital !

 

Namaste ;-)

 

 

Gaëlle Cosnuau- tous droits réservés-

tmp_2F70867_2F1557929337275_2Frespalt3.jpg

Pratique de 4 minutes de la Respiration alternée au son des bols tibétains

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article